Luminy Investors Club d'Investissement

QUATRIEME VAGUE D'INVESTISSEMENTS DANS LE SECTEUR AUTOMOBILE

Les marchés boursiers se sont comportés comme s'il n'y avait pas de crises financières puisque j'ai réalisé une Plus-value de 3.2% soit +640,00€ sur la base de 20 000€. Toutefois, comme je pensais que mes titres allaient chuter, j'ai tout vendu m'empêchant du coup de réaliser une meilleure PV encore. Toutefois, Je dois me montrer satisfait et me revoila pour de nouveaux investissements.


Acquisition des titres suivants :

-DAIMLER (25% de mon portefeuille)

-MICHELIN SCA (15% de mon portefeuille)

-VOLKSWAGEN (15% de mon portefeuille)

-BMW (20% de mon portefeuille)

Ensuite, j'ai décidé de diversifier le reste de mes fonds dans des entreprises davantage risquées ou jouissant d'une notoriété moins grande

-PSA PEUGEOT(4% de mon portefeuille)

-GENERAL MOTORS (5% de mon portefeuille)

-RENAULT(3% de mon portefeuille)

-FAURECIA(3% de mon portefeuille)

-MAGNA INTERNATIONAL(4% de mon portefeuille)

-DELPHI(4% de mon portefeuille)

-FORD MOTOR COMPANY(2% de mon portefeuille)

 

David, Responsable du secteur de l'Automobile

Posté par luminyinvestors à 20:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]


TROISIEME INVESTISSEMENTS DANS LE SECTEUR AUTOMOBILE

Les bourses ont fini en net recul, soit un retour 4 mois en arrière pour la Bourse de Paris. ma stratégie est de conserver les valeurs car je crois à un regain des marchés boursiers et non à leur effondrement. Dans ce contexte, j'ai décidé de ce fait, d'acheter des actions nouvelles :

  • 10 actions nouvelles pour MICHELIN SCA,
  • 10 actions nouvelles pour DAIMLER,
  • 10 actions nouvelles pour VW
  • Enfin, 10 actions nouvelles pour BMW également

En effet, je crois en ces valeurs. Mon portefeuilles est maintenant composé des titres suivants:

  • 7% de DAIMLER,
  • 8% de MICHELIN,
  • 2% de FORD,
  • 3% de GM,
  • 23% de BMW,
  • 28% de VW.

David, Responsable du secteur de l'Automobile.

Posté par luminyinvestors à 23:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

SECOND INVESTISSEMENTS dans le secteur Automobile & JUSTIFICATIFS

SECOND INVESTISSEMENTS & JUSTIFICATIFS

 

Mes premières opérations ont été réalisées en Février et ce avec un budget de 5000,00€. Toutefois, j’ai maintenant un budget de 20000,00 € et je pense effectuer des opérations supplémentaires et des arbitrages. Nous avons par ailleurs pris la décision de déménager notre portefeuille virtuel et de nous installer sur abc bourse. Pour ma part ce sera zone bourse car plus adapté et regroupant davantage de marchés.

 

VOLKSWAGEN :

Un positionnement géographique diversifié quoique plus de la moitié des ventes mondiales concerne l’Europe et l’Amérique du Nord, qui sont en période de récession. Le Groupe est néanmoins très présent en Asie et Amérique Latine avec respectivement 14.4% et 9.4% de leurs ventes totales.

La marque est dans concentré dans les segment haut de gamme/supercars, qui se portent mieux que les marques proposant des voitures citadines, familiales et utilitaires de manière général

Concernant les MM20, 50 et 100 jours, le titre est encore en dessous ce qui indique une tendance à la baisse.

Le modèle du MACD, nous révèle, quant à lui qu’il y a également une tendance à la vente du fait que la courbe du MACD traverse à la baisse la ligne de signal. En outre la courbe est très en deçà de la ligne zéro ce qui tend à montrer que les prévisions ne sont pas à la hausse tout au plus à faut il conserver les actions.

Le Stochastique ne montre pas de périodes de propices à l’achat mais n’est pas très pertinent car nous ne sommes pas dans une période de surachat ou de survente.

Concernant l’actualité, Volkswagen a annoncé que la période après Mars verrait un ralentissement de son activité du fait du ralentissement économique en Europe mais son premier trimestre en Chine est supérieur de 21% par rapport à celui de l’année dernière et le Groupe ne cesse d’ouvrir de nouveaux concessionnaires  sur place.

Terminons par le fait que WOLKSWAGEN est un des leaders sur son marché (le 3ème actuellement) et c’est une entreprise très profitable, qui dégage beaucoup de bénéfices.

En conclusion mon avis est de faire l’acquisition de valeurs supplémentaires qui représenteraient 20% de mon portefeuille dans le secteur de l’automobile soit 4000,00€

Achat de 23 actions nouvelles soit 3399.40€

BMW :

Un positionnement similaire à celui de VOLKSWAGEN à savoir qu’un peu moins de la moitié de ses ventes sont réalisées en Europe et en Amérique du Nord. Elle est toutefois davantage présente dans les marchés émergents et en particulier l’Asie avec 16.8% de ses ventes. A titre d’exemples, Mercedes a 22 points de ventes ouverts et 101 concessionnaires contre 45 points de ventes et 343 concessionnaires en Chine.

Des ventes en hausse et un mois de Février 2013 record : en contradiction avec la conjoncture actuelle.

Les  MM 20 et 50 et 100 jours sont également au dessus du cours du titre ce qui démontre que le titre est surcoté à l’heure actuelle

Concernant le MACD, la courbe a croisé la ligne de signal et est repassé au dessus ce qui peut traduire une tendance à l’achat, toutefois nous devons rester prudent et cela peut être interprété comme un faux signal.

Puis, le Stochastique, sa courbe est très en deçà de la ligne de signal. La courbe est de 23.46€ contre 56.28€ pour la courbe de signal soit plus du double : cela montre une tendance à la vente mais nous ne sommes pas dans une période de survente donc cet indice est un peu concluant.

Enfin BMW a réalisé des ventes record pour le mois de Mars 2013 et 1er trimestre 2013 : mieux qu’Audi et Mercedes. En outre c’est un constructeur dynamique car il multiplie les partenariats tels que l’accord avec le constructeur Indien de petites motos TVS Motor Company. C’est un nouveau débouché pour le groupe qui produisait et commercialisait de grosses cylindrés.

Pour terminer, il est concentré sur le marché du haut de gamme et de ce fait souffre moins de la crise et est réalise une marge et des bénéfices importants

J’ai déjà acquis 40 actions mais je voudrais que les titres du Groupe représentent également 20% de mes 20000,00€ soit 4000,00€ en tout soit 59 actions pour une valeur de 3976.60€.

GENERAL MOTORS COMPANY :

Un positionnement trop dépendant vis-à-vis du marché d’Amérique du Nord et d’Europe avec respectivement 61.4% et 16.9% de parts de ventes totales.

Une position de co-leader sur le marché automobile avec TOYOTA.

Les Moyennes mobiles 20, 50 et 100 jours sont également supérieures au cours boursier du titre laissant entrevoir une tendance à la baisse.

D’ailleurs, le Groupe est handicapé par les tensions qui se sont créées entre les deux Corées, puisqu’elle possède des sites en Corée du Sud. Ce dernier songe même les relocaliser dans une région moins risquées.

Toutefois, l’outil de la MACD se veut un peu plus encourageant puisque la courbe représentative est au dessus de celle de signal. En outre, elle est au dessus de la ligne zéro ce qui est encourageant.

Néanmoins, si nous prenons en compte le modèle stochastique, nous avons un titre surévalué et pourtant cela contraste avec l’évolution de la courbe en chandeliers japonais qui montre une tendance acheteuse.

Pour terminer, toujours en suivant l’actualité, GM investit 4 milliards dans Opel, le constructeur Allemand, avec lequel le Groupe compte percer en Europe. Toutefois le contexte n’est pas favorable à une relance de la demande.Néanmoins le consensus est à la hausse.

J’avais effectué un achat de 25 actions General Motors, mais je compte conserver mes positions et de ne pas investir davantage dans le Groupe tant que je n’aurais pas plus d’indicateurs encourageants. A l’heure actuelle, les titres représentent un faible pourcentage (3%) dans mon portefeuille.

FORD

Un constructeur très (trop) présent et dépendant du marché Nord Américain avec plus de 65% de ses ventes. Ce dernier est très implanté en Europe avec 20.8% de ses ventes et 14,1% dans le reste du monde : c’est une mauvaise nouvelle et un très mauvais indicateur quand l’on sait que le marché Américain et Européen sont en récession. A noter toutefois que le premier est moins critique que ce que les prévisions affirmaient.

Les MM20, 50 et 100 sont en dessous du cours et la courbe représentative du momentum (stochastique) est au dessus de celle du signal ce qui incite à acheter l’action.

Pour terminer Ford et Toyota se font la course pour savoir quelle voiture a été le plus vendue en 2012. Bien que Toyota affirme avoir vendue davantage de Corolla que de Ford Focus, c’est une annonce encourageante pour le Groupe. Pour terminer le marché Nord-Américain a été meilleur que prévu avec une hausse de 5.7 de ses ventes aux USA pour le mois de Mars. Toutefois le marché Européen est en récession. Le constructeur a besoin de se désengager du vieux continent et d’investir dans les marchés à fort potentiels que sont l’Asie (Chine) et l’Amérique Latine (Brésil).

Je pense effectuer l’acquisition d’actions qui représenteraient 2% de mon portefeuille soit 400,00€ au maximum. En euro cela donne 38 actions pour 392,00€.

MICHELIN SCA

Très implanté en Europe et Amérique du Nord avec 36.1% et 30% de parts par rapports à ses ventes totales. Le reste représente 24.4% de ses ventes totales. Le groupe est donc très implanté sur deux continents à la croissance molle.

Les MM sont légèrement au dessus du cours du titre. MACD et stochastique vont dans le même sens que les MM et traduisent une tendance baissière.

Le Groupe est dans le rouge suite a une annonce faite par le Crédit Suisse qui affirme que les prévisions étaient « trop optimistes ». Or ce n’est pas l’avis de HSBC et de Fitch donc à suivre.

Pour ma part, j’ai confiance en la capacité de Michelin SCA à réaliser des Résultats en hausse par rapport à 2013, donc je pense acheter 6 actions supplémentaires en plus des 10 anciennes qui vont représenter 5% de mon portefeuille.

CONTINENTAL AG

Cette entreprise est dans le même cas que MICHELIN SCA et dit vivre « un début d’année difficile » du fait du ralentissement de la demande en voiture dans les Régions d’Europe et de l’ALENA. En conséquence, les Résultats parlent d’eux même et il est question d’une dégradation de l’ordre de 1% à 3%. Le cours a clôturé en forte baisse ce Vendredi à cause de l’annonce faite par le Crédit Suisse.

La répartition géographique du CA est la suivante : Allemagne (26,3%), Europe (33%), Amérique du Nord (19%), Asie (16,4%) et autres (5,3%).

Le Groupe ne m’incite pas à l’achat.

DAIMLER (MERCEDES BENZ)

Le constructeur a été sanctionné pour sa dépendance vis-à-vis du marché Européen, pourtant en berne, et son manque d’implantation sur le marché Chinois et son retard vis-à-vis de ses concurrents directs que sont Audi (alias Volkswagen) et BMW.

Me concernant, j’estime que le Groupe est dos au mur et n’a d’autres choix que d’améliorer ses Résultats.

Le cours ayant subi une forte baisse, j’estime que c’est une excellente opportunité et vais consacrer 5% de mes fonds, soit 25 actions à 40.12€ l’unité.

C’est tout pour le moment !

David GILLY, responsable du secteur de l’automobile.

 

Posté par luminyinvestors à 00:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Situation du secteur financier (28/03/13)

Les récentes acquisitions de BNP et Crédit Agricole en date du 20/03 ont été altérées à court terme suite à des corrections négatives. 

En dehors de l'analyse technique pas foncièrement positive, l'achat de nouvelles actions Crédit Agricole en date du 28 Mars 2013 au cours de 6.45 a été motivé par les mesures drastiques adoptées par le secteur bancaire Chypriote, une nouvelle bien accueillie par les marchés la veille.

Les corrections établies la semaine précédente peuvent en partie s'expliquer par des maladresses en termes de communication et des dirigeants européens et du FMI. Les valeurs bancaires ont été durement sanctionnées suite aux inquiétudes engendrées par l'idée de taxer les dépôts bancaires. L'effet d'annonce n'a fait qu'accentuer l'inquiétude des épargnants.

Cette baisse nous offre l'opportunité de nous renforcer sur les marchés. Bien que la tendance soit à l'attentisme, nous considérons que cette correction représente une pause suite aux hausses de ces dernières semaines. Nous surveillerons les indicateurs lors des prochaines séances qui nous donnerons des informations précises sur l'état de l'économie et permettront d’avoir une représentation de nouvelles tendances.

 

Marc-Antoine Vaillant - Responsable du secteur financier

Posté par luminyinvestors à 14:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

MAJ sur le secteur financier au 20/03/2013

De belles opérations ont été effectuées grâce à la VAD sur le Crédit Agricole dues principalement à l'inquiètude sur la situation à Chypre et le plan de sauvetage proposé avec une taxe sur les dépôts bancaires. Les valeurs Crédit Agricole ont été achetées le 20/03/2013 en début de session afin d'anticiper le retour à la hausse du fait que le parlement a rejetté le plan de sauvetage.

Un nouveau passage d'ordre a été inscrit pour 60 actions CA au prix de 6.7 et 25 actions BNP à 41.70 afin de profiter du redressement technique qui pourrait avoir lieu suite aux évolutions de la veille.

 

Marc-Antoine Vaillant - Responsable du secteur financier

Posté par luminyinvestors à 10:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Opérations traitées sur le secteur financier (12/03/2013)

 

Pari à la baisse par 100 actions Crédit Agricole (FR0000045072) depuis le 12/03/2013 avec un horizon d’investissement à très court terme.

Ainsi nous allons vendre immédiatement ces actions au prix du marché et les payer après au prix du marché qui sera en rigueur.

Le MACD en date du 11/03/2013 est en dessous de sa ligne de signal ce qui pourrait laisser penser que la tendance du titre est baissière. Une traversée à la hausse de la ligne de signal pourrait représenter un changement d’orientation.

L’action est au-dessus de sa moyenne mobile à 20 et 50 jours, elle reste cependant supérieure à la moyenne mobile à 100 jours ce qui nous confirme, à court terme, la tendance en demi-teinte pour le titre.

Les stochastiques ne donnent pas de signaux précis à court terme, tout comme le RSI.

Il sera intéressant de suivre dans les prochains jours le niveau du cours et un rapprochement éventuel vers les résistances ou supports afin de prendre une nouvelle décision.

Le momentum varie entre le positif et négatif ce qui confirme l’instabilité de titre.

 

Détention de 35 actions CAP Gemini (FR0000125338 CAP) au cours de 38.30€  depuis le 12/03/2013 avec un horizon d’investissement à moyen terme.

Le MACD en date du 11/03/2013 est positif par rapport à sa ligne de signal ce qui constitue un signal d’achat. L’action est au-dessus de ces moyennes mobiles à 50, 80 et 130 jours.

Les stochastiques se situent entre la zone haute et la zone de surachat ce qui pourrait penser que de légères corrections pourraient avoir lieu dans les prochains jours. Il faudrait vendre toute ou partie des actions si l’oscillateur venait à se retourner à la baisse en zone de surachat.

Le momentum est positif ce qui constitue également un signal d’achat.

La courbe est en équilibre entre le support et la résistance ce qui pourrait laisser présager une marge à exploiter.

Le titre est orienté à la hausse.

 

Détention de 23 actions Wendel (FR0000121204 MF) au cours de 87,2 depuis le 12/03/2013 avec un horizon d’investissement à long terme.

Le MACD en date du 11/03/2013 a traversé la ligne de signal de la moyenne mobile exponentielle ce qui représente un signal d’achat. Le MACD ne semble pas se rapprocher de la ligne de signal, un mouvement de ce type pourrait nous aider à détecter un changement de tendance.

L’action est au-dessus de ces moyennes mobiles à 50, 80 et 130 jours ce qui confirme la bonne orientation du titre.

Les stochastiques se situent en zone haute près de la zone de surachat, cet indicateur ne nous donne pas d’informations exploitables mais est sous surveillance.

Le momentum est positif ce qui indique une tendance haussière.

La courbe est en équilibre entre le support et la résistance ce qui pourrait laisser présager une marge à exploiter.

Le titre est orienté à la hausse.

 

 

 

Par Marc-Antoine Vaillant

Posté par luminyinvestors à 15:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 décembre 2013

Mouvements sur le portefeuille du 1/09/13 au 12/12/13

Feuille_20de_20calcul_20Luminy_20Investors

 

Achats / Ventes et motivations sur le portefeuille virtuel du 1 septembre 2013 au 12 décembre 2013

Posté par luminyinvestors à 09:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Situation portefeuille au 12/12/13

Image 1

Posté par luminyinvestors à 09:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 avril 2013

Petit tour d’horizon sur l’évolution des placements financiers de puis 20 ans, zoom sur l’or

 

                Avant la crise financière de 2008-2009, c’était simple, les épargnants ou investisseurs confiaient leur épargne à des établissements de crédits ou autres institutions financières, sans crainte de faire fructifier leur argent. Mais depuis ce « krach », le concept de risque a changé de définition, et a fait émerger la notion de sécurité.

                Depuis 20 ans, le hit parade des placements se constitue de : l’immobilier à Paris, des actions françaises, de l’or, de l’assurance vie, et du livret A. Depuis 1992, les actions françaises sont montées en flèche, elles ont multiplié leur valeur par 4 (indice 100 en 1992) en 6 ans. Avec la crise russe en 1998, la valeur des actions françaises a stagné, mais c’est avec la bulle internet qu’elles ont chuté de 130 points. Au lendemain des attentats du 11 septembre, et ce sont jusqu’en 2007, leur valeur à dépassé les 500 points, mais c’est avec la crise financière de 2007, qu’elles ont baissé à 300 points. Elles essaient jusqu’à ce jour de reprendre de la valeur, mais difficilement.

                Le grand gagnant est l’immobilier à Paris, la valeur du prix au m2 a stagné pendant 7 ans et c’est en 1998, qu’il commence son ascension, imperturbable placement, avec un petit ralentissement durant la crise, l’immobilier est depuis  1998 un investissement notable, avec un indice à 550 points en 2013. Avec des taux bas en ce moment, serait ce encore le moment d’investir dans des murs parisiens ?

                Quant au livret A, et à l’assurance vie, ils sont considérés comme des placements sures, liquide et sans risque. Perturbé par aucun des aléas économiques, ils ont connu tous les deux, une croissance constante depuis 1992. Leurs indices sont aujourd’hui de 270 pour l’assurance vie, et de 80 pour le livret A. Ce dernier, bénéficiant d’une sécurisation du capital assurée par l’Etat, et d’une absence de fiscalité, il en ressort un placement financier plus que sure ! C’est d’ailleurs ce qui fait son succès, fin aout, son encours a passé la barre des 200 milliards d’euros pour la première fois depuis sa création.

                Sous forme de lingots, de fonds, d’actions ou d’obligations, l’or est l’unique placement qui a enregistrer une hausse ces douze dernières années et ce de manières consécutives. Aujourd’hui à près de 500 points, le métal précieux a progressé de 524% depuis janvier 2001. Alexendre Carrier, gérant de Fructifonds International Or à Natixis AM explique : « Depuis la crise des subprimes, en 2007, les banques centrales européennes et américaines ont crée des quantités inédites de monnaies : l’équivalent de 6000 milliards de dollars, soit plus de 10% du PIB des deux zones économiques. Les monnaies sont prises en aversion par le marché. C’est très bon pour l’or, qui est vu comme une assurance pour protéger les portefeuilles. » «  La monnaie ne valant plus grand chose, de plus en plus de banques centrales elles mêmes, essentiellement émergentes cherchent à diversifier leur réserves de change, libellées le plus souvent en dollars ou en euros. Elles choisissent l’or, un actif réel et rare, explique Raphaël Dubois, gérant du fonds Goldsphere chez Edmond de Rothshild.

                L’or est donc jusqu’à présent un placement on ne peut plus sur, car c’est un investissement facile, il suffit de s’adresser à sa banque, qui passera commande auprès d’un distributeur de lingot (ou de lingotins, le lingot à 44000€ n’est en effet pas à la portée de tous). C’est un investissement facile et qui est adapté aux investisseurs dont la volonté est d’investir de manière non risquée : la revente est facile et rapide, la liquidité est garantie.

                Dernière nouvelle : l’or chute du fait de la crainte que les pays en difficulté fassent comme Chypre et vendent une partie de leurs réserves d’or.

Les pays du sud de l’Europe détenteurs de centaines de tonnes d’or, pourraient payer leur dette en vendant leur or, à quoi bon les plans de sauvetage ? 

 

Wladimir Bolo - Rersponsable du secteur industriel

Posté par luminyinvestors à 12:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mars 2013

Opérations sur les matières premières

Investir sur les matières premières permet de protéger notre portefeuille.

En effet, ce marché n’est pas corrélé aux actions, il évolue souvent même en sens inverse, ainsi cela permet de compenser les pertes sur le marché des actions.

Cependant, c’est un marché très volatile car il dépend des facteurs climatiques et géopolitiques.

Nous allons donc essayer de ne jamais investir plus de 15% de notre portefeuille en matières premières.

 

Le 14/03/13 

Pétrole Brent Londres

 A court terme, Le MACD est inférieur à sa ligne de signal et négatif. Cela annonce donc une tendance à la baisse.

Cependant à moyen terme, le titre est inférieur à sa MM 100 jours, et MM 100 jours pense descendante mais le RSI sous 30 annonce une sur vente signe de retournement.

 

Blé Chicago 

Au dessus des ses MM à court terme comme à moyen terme, confiance sur le titre.

Baisse de la valeur de la matière sur le cours terme (-11,89% sur un mois) mais hausse sur le long terme (+7,32% sur 1 an).

De plus, le 11 Mars, les Etats Unis annonçaient qu’une partie des Grandes Plaines du MidWest (productrices de blé) bénéficiaient de précipitations importantes après une période de sécheresse, ce qui a permis de redonner confiance aux investisseurs et de voir ainsi un soulagement sur le marché du blé.

http://www.boursorama.com/actualites/fin-de-la-secheresse-americaine-soulagement-sur-le-marche-du-ble-0077638db8e679b4be264028172455ae

 

 

Ne pouvant investir sur les matières pures dans un portefeuille fictif, j’ai choisi d’investir sur des certificats indexés à 100% sur les matières.

 

BRENT PI OPENS pour le pétrole (achat 75€ * 75, cours 75,60€)

WHEAT PI OPENS pour le blé (achat 25,35 * 75, cours 25,35)

 

 

Le 20/03/2013

 

Palladium

 

Au delà de sa MM à moyen terme (MM 20 : 748,32) comme à long terme (MM 100 : 695,87), RSI inférieur à 70 (62,65).

Variation nulle sur 1 mois (+0,01%) et positive sur 1 an (+7,39%)

 

Le certificat indexé 100% Palladium CRTPALLADIUMSG0115 introduit par la société générale.

Le biais reste haussier. 

 

Achat le 20/03/13 à 112,45*35

 

Vente de 40 WHEAT PI OPENS (à 25,80, achat à 25,35)

Posté par luminyinvestors à 20:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]