Les récentes acquisitions de BNP et Crédit Agricole en date du 20/03 ont été altérées à court terme suite à des corrections négatives. 

En dehors de l'analyse technique pas foncièrement positive, l'achat de nouvelles actions Crédit Agricole en date du 28 Mars 2013 au cours de 6.45 a été motivé par les mesures drastiques adoptées par le secteur bancaire Chypriote, une nouvelle bien accueillie par les marchés la veille.

Les corrections établies la semaine précédente peuvent en partie s'expliquer par des maladresses en termes de communication et des dirigeants européens et du FMI. Les valeurs bancaires ont été durement sanctionnées suite aux inquiétudes engendrées par l'idée de taxer les dépôts bancaires. L'effet d'annonce n'a fait qu'accentuer l'inquiétude des épargnants.

Cette baisse nous offre l'opportunité de nous renforcer sur les marchés. Bien que la tendance soit à l'attentisme, nous considérons que cette correction représente une pause suite aux hausses de ces dernières semaines. Nous surveillerons les indicateurs lors des prochaines séances qui nous donnerons des informations précises sur l'état de l'économie et permettront d’avoir une représentation de nouvelles tendances.

 

Marc-Antoine Vaillant - Responsable du secteur financier